Le financement par Atlante Gestion de deux projets biogaz en partenariat avec CVE

Atlante Gestion a participé en juillet dernier au financement de deux projets de méthanisation territoriale en France dont le développement est assuré par le groupe CVE, pour un montant de 3 058 000€.

Deux projets de méthanisation territoriale en cours de construction

Acteur clé dans le secteur du biogaz et des énergies renouvelables, CVE s’est associé à Atlante Gestion pour le financement de la construction de deux de ses projets, qui consistent en l’installation de deux unités de méthanisation territoriale : Equimeth – développé en partenariat avec Ile-de-France Energies – et De Breuilh. Ces projets sont actuellement en cours de construction et possèdent toutes leurs autorisations administratives, à savoir un permis de construire, une offre de raccordement et un tarif d’achat du gaz sécurisé. Ils ont également d’ores et déjà obtenu un financement bancaire.

Situées respectivement dans les départements de la Dordogne et de la Seine et Marne, les unités de méthanisation de De Breuilh et Equimeth ont pour objectif de traiter et de valoriser les matières organiques du territoire. Elles produiront du biométhane, qui sera, d’ici 2022, injecté localement sur le réseau de distribution de gaz naturel, ainsi qu’un engrais organo-minéral, qui sera également valorisé localement via Regener, l’offre de services de CVE dédiée aux solutions agronomiques.

Contribuer au financement de la Transition Energétique

L’investissement suit les objectifs publics d’amélioration de la performance énergétique des territoires par le financement de projets diminuant la consommation d’énergie et s’inscrit dans une volonté de participer à la Transition Energétique.

Plus de 40 000 tonnes de matière organique seront traitées chaque année par les deux installations, qui produiront à terme environ 40 000 000 kWh de biométhane par an*. C’est l’équivalent de la consommation de gaz annuelle de près de 3 440 foyers français**. Grâce aux installations, 10 000 tonnes de co2 pourront ainsi être évitées par an.

La méthanisation, comment ça marche?

La méthanisation est un phénomène de décomposition et de fermentation de la matière organique qui produit de l’énergie, le biogaz. Il s’agit d’un processus naturel dû à l’action de micro-organismes qui digèrent la matière organique. Ce phénomène de digestion se produit naturellement dans certains milieux, par exemple dans les marais.

Il peut également être reproduit par l’homme, en chauffant et en brassant la matière organique dans des enceintes hermétiques appelées digesteurs, en absence totale de contact avec l’oxygène. Le processus doit être contrôlé à tout moment en température et en pression, et dure de 20 à 40 jours. La méthanisation est utilisée à des fins de production et de vente d’énergie, et fournit également un amendement naturel et organique pour l’agriculture, le digestat.

Le biogaz produit par la méthanisation, est une énergie 100% renouvelable, qui contient entre 40 et 60% de méthane (CH4) pour quasiment autant de dioxyde de carbone (CO2). 

Le Développeur des projets – CVE, producteur et fournisseur engagé d’énergies renouvelables

CVE est un producteur indépendant d’énergies renouvelables multi-énergies et multi-pays. Il est actif sur les marchés du solaire photovoltaïque, du biogaz et de l’hydro-électricité. Il réalise 50 % de son activité en France depuis son siège marseillais, mais est également implanté au Chili et aux Etats-Unis, et se développe en Afrique.

CVE défend une vision du marché basée sur la production d’énergie décentralisée, et sur un modèle de vente directe de l’énergie. L’objectif du groupe est de répondre aux besoins énergétiques et environnementaux des entreprises et des collectivités, dans une logique de fourniture de services.

  • Créé en 2009
  • 180 collaborateurs
  • 525 M€ investis dans les actifs
  • 345 MW de puissance en exploitation et en construction
  • 1300 MW de portefeuille
  • 560 GWh de production annuelle
  • 65 M€ de chiffre d’affaires en année pleine

POUR EN SAVOIR PLUS :http://www.cvegroup.com/

*productible prévisionnel sur la base des données relevées lors des études

**consommation de gaz par foyer en France – 11 620 kWh/an (source Banque Mondiale)